La restauration collective innove avec les « cantines rebelles »

Les Victoires des cantines rebelles 2016, c’était une première en France. Le service de restauration scolaire 100 % bio de Mouans-Sartoux au nord de Cannes y a obtenu un prix dans la catégorie « ambition pédagogique ». Dix prix ont été décernés pour trente nominés, par l’association Un plus bio, à Paris le 10 novembre.

La remise des Victoires des cantines rebelles à Paris, le 10 novembre.

Innover en restauration collective

Après la parution du manifeste Quand les cantines se rebellent et la campagne Fais bouger ta cantine !, l’association souhaite transformer l’essai et mettre en avant les hommes et les femmes qui développent des politiques alimentaires innovantes en restauration collective : plus de bio, plus de local de qualité, plus de cuisine vivante, plus d’éducation au goût, plus de saisonnalité, plus de responsabilité dans les achats, plus d’inventions pour s’adapter à un paysage en mouvement.

Mais la commune de Mouans-Sartoux ne s’arrête pas là. Juste après avoir été récompensée pour son ambition pédagogique, la commune a été la première ville française à signer l’appel de Marrakech Pas de transition sans éducation. « Ce sont les nouvelles générations qui réussiront, donnons leur les clés pour y arriver », explique Gilles Pérole, adjoint au maire.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *