L’école du Hamelet lutte contre le gaspillage alimentaire

En association avec la régie des 2 airelles et l’Agglo, l’école primaire du Hamelet, à Louviers, a décidé de mener une expérience contre le gaspillage alimentaire à la cantine.

 

Quatre jours par semaine, le restaurant scolaire de l’école du Hamelet, à Louviers, accueille 80 enfants en deux services. Menu du jour, ce jeudi : taboulé, nuggets-brocolis, petit Suisse, Donuts ou Paris Brest, et une tranche de pain. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les brocolis restent bien souvent dans le fond de l’assiette !
Jusqu’à présent, ce qui n’était pas mangé prenait la direction de la poubelle. Mais depuis lundi et durant toute la semaine, ce sont dans des seaux de 5 litres que les enfants mettent tout ce qu’ils ne veulent pas. La régie des 2 airelles, qui approvisionne 16 sites par jour (dont cette école) a décidé de lutter contre le gaspillage alimentaire. « Nous adhérons à l’association nationale des directeurs de restaurants municipaux qui souhaitait mettre en place une action contre le gaspillage et la lutte contre les déchets. Au niveau de la régie, nous menons déjà des actions (comme donner les épluchures de légumes à la ferme des Groseilliers, à Surtauville, qui élève des poulets et des pintades). Cette fois-ci, nous voulions faire quelque chose avec les enfants, en association avec l’Agglo » explique Olivier Le Bars, directeur de la régie. L’école du Hamelet s’est portée volontaire.

 

25 repas entiers sur 100 sont jetés

L’action se fait en trois temps. Pendant une semaine donc, les enfants ont jeté dans les seaux ce qu’ils ne mangeaient pas. « Visuellement, cela les aide à prendre conscience de tout ce qu’ils jettent et du gaspillage que cela génère » précise Maggy Muller, qualiticienne à la Régie. A la fin de chaque service, les seaux sont pesés. Et le résultat est sans appel. Sur 12,7 kg de marchandises, 3,4 kg sont jetés. « Cela représente 25% et c’est ce que nous constatons généralement dans cette cantine. Sur 100 plateaux, 25 repas entiers se retrouvent à la poubelle. Chaque année, sur 170 000 couverts servis sur les 16 sites, 1 750 repas sont jetés » calcule Oliver Le Bars.
Pour inverser cette tendance, Maggy Muller mettra en place des actions de sensibilisation pendant 3 semaines. De son côté, Béatrice, responsable des activités périscolaires au Hamelet, confectionne avec les enfants des affiches sur le gaspillage, des mobiles avec des produits recyclables… Puis, les seaux seront à nouveau pesés durant une semaine. Une méthode efficace pour voir si la sensibilisation au gaspillage a porté ses fruits.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *