De la viande locale bio dans les assiettes des collégiens

La ferme de l’Étang Fourchu de Florimont accueillait ce mercredi les élus départementaux dans le cadre de l’opération « Au pré de la ferme », à l’initiative de l’association nationale Agrilocal.

« Je suis fier que les élèves des cantines mangent de la viande de qualité », affiche fièrement Thomas Stampfli sur la devanture de sa boutique, au moment de s’adresser aux élus départementaux. Comme neuf autres producteurs du Territoire de Belfort, le jeune exploitant participe à l’action de la plateforme Agrilocal90, qui valorise les circuits courts et permet aux restaurations collectives (collèges, lycées base militaire, Ehpad) de se fournir en produits locaux.

Entretenir les liens entre producteurs et acheteurs

Créée en 2015 selon une initiative nationale, Agrilocal met en relation les agriculteurs et les établissements locaux. Fruits et légumes, produits laitiers, viandes et poissons viennent ainsi garnir les assiettes des cantines de neuf collèges du Territoire de Belfort. Dans ce contexte, la plateforme a décidé d’organiser plusieurs visites d’élus dans les exploitations locales, dans le but de créer des échanges entre acheteurs et producteurs.

Des produits de qualité

« Agrilocal90 est un outil pratique d’utilisation pour les consommateurs », confie la vice-présidente en charge de l’environnement Marie-Claude Chitry-Clerc, présente mercredi à la ferme de l’Étang Fourchu. « La ferme de Monsieur Stampfli illustre parfaitement ce que nous voulons mettre en valeur, à savoir une production locale de qualité, comme ses races à viande bio », poursuit-elle.

Entre 2015 et 2017, la quantité de produits alimentaires commandée sur Agrilocal a plus que doublé. À Florimont, Thomas Stampfli a livré près d’une dizaine de vaches limousines aux cantines scolaires du Territoire, en sachant qu’une bête correspond environ à 300 000 repas servis. Et l’exploitant devrait encore accroître sa collaboration avec les élus locaux.

« Notre plateforme participe au développement de l’économie circulaire du Territoire, mais aussi à la préservation de l’environnement, puisque la ferme de Florimont se situe en zone Natura 2 000. À terme, l’objectif est de poursuivre cette dynamique de montée en puissance d’Agrilocal dans le département, notamment pour le maraîchage », se félicite Marie-Claude Chitry-Clerc.

Beaucoup de produits vendus sur la plateforme sont issus de l’agriculture biologique. Un indicateur de poids pour les restaurations collectives, qui souhaitent développer ce partenariat au maximum. Une autre visite d’élus est prévue dans le cadre de l’opération « Au pré de la ferme ». Elle aura lieu mercredi 14 mars à la pisciculture du Moulin, à Delle.

Source : https://www.estrepublicain.fr/