« Un collectif peut être aussi fort que la loi »

 Cantines.org a pour vocation de créer ou de relayer des collectifs citoyens un peu partout sur les territoires  afin  de créer un maximum de cantines Bio.

Vous avez toujours voulu tout savoir sur la restauration collective et les moyens de faire bouger celle de votre territoire sans jamais oser demander comment vous y prendre ? Ce petit guide extrêmement bien fait -n’ayons pas peur des mots- est là pour vous donner un bon coup de main. N’hésitez pas à le partager, à nous faire vos remarques, à poser des questions et… bonne lecture !

Le guide pratique des parents que vous pouvez retrouver sur le site Un Plus Bio

Collectif de Rambouillet

Nous sommes un collectif de parents d’élèves de Rambouillet,
concernés par la santé de nos enfants, leur alimentation et le respect de notre environnement.

https://www.facebook.com/cantinesbiorambouillet/

Ils ne lâchent pas. Des parents d’élèves de Rambouillet se sont réunis samedi après-midi afin d’exprimer de nouveau leur volonté d’obtenir 20 % de produits bio dans les cantines scolaires de la ville (contre 5 % actuellement). « Nous avons envoyé un questionnaire aux parents en leur demandant de synthétiser leur avis en une seule phrase. Nous avons obtenu 850 réponses ! » se félicite Sylvain Mounier, ce père de famille à l’origine de la mobilisation. Dans la salle de la Lanterne, où se déroulait la réunion, cet adepte du bio a tapissé les murs des centaines de phrases rédigées par les parents. L’un se dit pour la nourriture biologique « afin de diminuer le risque de trouver des pesticides, voire des insecticides, dans l’assiette de nos enfants ». « Parce que c’est meilleur en goût, pour la santé, meilleur en qualité nutritionnelle », lit-on ailleurs. La plupart se disent même prêts à supporter le surcoût, qu’ils estiment faible, qu’entraînerait l’essor du bio.


Collectif Saint-Pardoux Citoyen

Parce que le Collectif Saint-Pardoux Citoyen est constitué de personnes ordinaires qui se transforment en citoyens compétents, engagés (Personne n’est indispensable mais tous sont utiles). Nous sommes une « fabrique à idées », une « caisse de résonance » de la démocratie citoyenne. Retrouvez ici les actualités et les événements des acteurs de transition sur votre commune.Nous portons le message de ceux qui œuvrent chaque jour à une profonde transition sociale, écologique et économique de la société !

http://saintpardouxcitoyen.over-blog.com


Une cantine bio à Beauvais pour les enfants, c’est possible ?

Le groupe “Pour une cantine bio à Beauvais” a organisé le mardi 14 juin une réunion publique sur le sujet à l’Espace Pré Martinet.

La situation à Beauvais n’est pas reluisante En septembre 2015 par exemple, les cantines beauvaisiennes ont servi aux écoliers du primaire une compote et deux yaourts issus de l’agriculture biologique. Nous sommes loin des visées de la loi de mise en œuvre du Grenelle de l’environnement votée en août 2009 qui se donnait pour objectif 20% de produits bio dans la restauration collective publique en 2012.

Certes, les repas sont par ailleurs équilibrés et les menus souvent de saison. Mais quand on connait l’impact avéré des nombreux additifs, compléments alimentaires, pesticides, perturbateurs endocriniens, etc., sur la santé et notamment celle des plus jeunes, nous ne pouvons nous contenter de si peu.

Aussi, le groupe “Pour une cantine bio à Beauvais” souhaite amener cette question dans le débat public à Beauvais, car seule une démarche politique volontaire forte, peut conduire à un résultat sensible. Des solutions sont possibles, de nombreuses villes ont déjà réussi le pari du 100% bio à la cantine.

La réunion du mardi 14 juin a eu lieu en présence d’une responsable de l’ABP (agriculture biologique en Picardie) qui a aidé à réfléchir ensemble et à voir les pistes possibles pour une meilleure alimentation dans les cantines beauvaisiennes.

L’actualité du groupe peut être suivie sur Facebook (groupe « Pour une cantine bio à Beauvais »)

Collectif de Wattignies

Un collectif de parents réclame plus de bio dans les menus de la cantine

3 % de produits bio dans les assiettes des petits Wattignisiens, ça ne pèse pas lourd. C’est le chiffre avancé par les parents (confirmé en mairie) qui ont eu l’occasion de visiter la cuisine centrale de la commune, en tant que membres des conseils de différentes écoles. Une vingtaine d’entre eux (écoles Jean-Macé, Pasteur-Sévigné pour l’instant) a décidé de former un collectif informel baptisé « WattiBio cantine » pour faire pression sur la municipalité.

Wattignies a la chance d’avoir conservé une vraie cuisine où sont préparés les repas pour toutes les écoles, en liaison chaude. La ville travaille avec la centrale d’approvisionnement API pour se procurer les denrées. Or, en 2017, la ville doit renouveler son appel d’offres. Le collectif de parents veut en profiter pour «  que l’augmentation de la part du bio local soit inscrite au cahier des charges  », écrivent-ils dans un communiqué adressé au maire Alain Pluss. Ils aimeraient que soit fixé l’objectif de 30 % de denrées issues de l’agriculture biologique d’ici trois ans. Ils s’appuient sur des préconisations nationales : «  Le dernier amendement voté préconise 40 % de produits locaux dont 20 % de produits bio  » (lire ci-dessous).

«  La centrale d’approvisionnement sélectionnée devra être en mesure de proposer des solutions permettant d’atteindre cette proportion de manière progressive  », notent les parents locavores.

Ils veulent une montée en puissance des produits locaux et bio, mais sans hausse de prix. D’ailleurs, les tarifs ont déjà augmenté cette année… «  Il y a des solutions pour améliorer la qualité sans que cela coûte plus cher  », indique le collectif. Par exemple, nous expliquait une maman du groupe, «  en travaillant à réduire les déchets, sur les bons grammages en viande. La MEL propose des formations au personnel de restauration pour éviter les gaspillages.  »

Le collectif ne semble pas dans l’opposition vis-à-vis de la municipalité mais veut se faire entendre avant que le marché public soit conclu (l’appel d’offres devrait être lancé à la fin du premier trimestre). Prochaine étape pour le collectif WattiBio Cantine : rencontrer le maire Alain Pluss. Des parents seront présents au conseil municipal de ce jeudi soir et ont adressé leur message aux élus. Ils espèrent que le sujet sera abordé dans les questions diverses.

collectif.watti.bio.cantine@gmail.com