La cantine de Gramat adopte les circuits courts

Jeudi 2 février, les producteurs fermiers du Lot et la mairie de Gramat ont présenté le résultat de l’appel d’offres pour l’approvisionnement local de l’école Clément-Brouqui. «Nous avons retenu la proposition du Drive fermier du Lot qui est tout à fait compétitive», précisent Michel Sylvestre, maire de Gramat, et Carlos Duquesne, chargé des affaires scolaires et périscolaires à la mairie. «C’est une filière qui est devenue facile pour la mairie en termes de gestion. Nous avons un interlocuteur unique qui permet de regrouper des offres.» «Pour le Lot, nous nous approvisionnons en produits laitiers, légumes et fruits, avec des prix comparables aux grands distributeurs. Nous travaillons aussi avec la Corrèze pour la viande, même si dans ce secteur les prix sont moins compétitifs.»

Une école précurseur

«Le Drive fermier du Lot compte une dizaine d’éleveurs ou d’agriculteurs», rappelle Christophe Bonnet de Ginouillac, président du Drive fermier du Lot. Dans ce domaine des circuits courts, la cantine de Gramat a fait office de précurseur dans le cadre de la loi égalité et citoyenneté ; cette dernière prévoit qu’à l’horizon 2020, on devra trouver dans les cantines scolaires 40 % de produits issus des circuits courts.

«Cette procédure des circuits courts vise aussi les collèges, hôpitaux, maisons de retraite et restaurants d’entreprises», précise Fanny Melet de la chambre d’agriculture du Lot. Le Drive fermier du Lot participe également au développement des produits fermiers lotois auprès des particuliers.

On peut visiter leur site sur www.drivefermiercahors.com.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *